Ces classiques qui sont aussi des polars

Ces classiques qui sont aussi des polars

« Sur le plan économique, Raphaël Tisserand appartient au camp des vainqueurs ; sur le plan sexuel, à celui des vaincus. » Les systèmes de différenciations propres à notre joyeuse modernité ont fait de Raphaël, informaticien puceau de 28 ans, une bombe humaine chargée de frustrations. Va-t-elle s'autodétruire ou exploser à la figure de quelqu'un ? Son parcours est relaté par Michel, 30 ans, autre victime des systèmes de différenciation, qui analyse ici leur pouvoir criminogène. « Avec cette simplicité et cette brutalité caractéristiques de la vie réelle que l'on retrouve également dans les romans de Patricia Highsmith » - pour reprendre ses propres mots -, Houellebecq révèle les mille violences et affronts impunis que subit tout informaticien affublé d'une tête de crapaud lorsque sa quête désespérée d'amour le pousse à franchir le seuil d'une boîte de nuit. De quoi pousser n'importe qui au meurtre...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon