Celan, la vie d'une voix

Celan, la vie d'une voix

Theodor W. Adorno pensait qu'après Auschwitz il n'était plus possible d'écrire des poèmes. Cette hypothèse hâtive a été démentie, ô combien ! par l'oeuvre de Paul Celan. C'est peu dire que les poèmes âpres et denses de ce survivant de l'extermination, né dans la Bucovine roumaine du début des années 1920, ont fait mentir les prédictions les plus pessimistes sur l'extinction irréversible du lyrisme poétique. Comme le montre Alexis Nouss dans cette biographie qui tient aussi de l'exercice d'admiration, l'auteur de l'Entretien dans la montagne, en puisant dans le vertige de l'« anéantissement absolu », a réussi à révolutionner la création poétique. Aussi nous lègue-t-il une autre interrogation : comment lire des poèmes après Auschwitz ? Les enseignements de la folie nazie se révèlent inséparables du contexte d'émergence de la poésie de Paul Celan. Celui qui écrivit, dans un célèbre poème, que « la mort est un maître d'Allemagne » n'a guère tardé à comprendre que la Shoah ne pouvait êtr ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF