CECI N'EST PAS UNE CRITIQUE

CECI N'EST PAS UNE CRITIQUE

ON NE DOIT PAS S'EN PRIVER :

San-Antonio, tome XVII, Frédéric Dard (Bouquins). Le créateur de Bérurier est à Duras ce que Lautner est à Godard, un bienfaiteur des zygomatiques.

On ne dormira jamais, Bruce Bégout (Allia). L'institut médico-légal transformé en night-club. Une prose pleine de morgue !

Un verre de colère, Raduan Nassar, traduit du portugais (Brésil) par Alice Raillard (Folio). Dans le genre érotique casse-gueule le Brésilien fait très bonne figure.

Mes inscriptions 1945-1963, Louis Scutenaire (Allia). De la littérature à l'état brut par un esprit d'une infinie douceur.

Les Parapluies d'Erik Satie, Stéphanie Kalfon (Joëlle Losfeld). Le musicien avait tellement d'avance que l'on a encore du retard sur la richesse poétique du désargenté.

Les Fous dans la mansarde,

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Laurent de Sutter © Hannah Assouline/ éd. de l'Observatoire

Laurent de Sutter
« Une indignation efficace reconfigure nos manières de penser »

Nos livres

 La langue confisquée, Frédéric Joly, éd. Premier Parallèle

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF