Ce vice impuni...

Ce vice impuni...

« Le poker est le sport assis le plus violent qui soit » , peut-on lire en quatrième de couverture d'un beau livre consacré à ce jeu. Cette assertion bien connue se vérifie désormais en France où plus de 500 000 joueurs s'adonneraient déjà au Texas Hold'em , la variante la plus populaire du poker. Le temps des colts et des derringers, s'il a jamais existé, est pourtant révolu. Aujourd'hui la violence est psychologique mais n'en demeure pas moins réelle. Crainte, stupeur, colère, déception, incompréhension, et parfois une joie sans bornes no limit ? , saisissent le joueur dont on dit souvent qu'il n'a besoin que d'une chaise et d'un jeton pour faire fortune. Malheureusement, la photographie n'est peut-être pas le médium le plus adapté pour retranscrire cette palette d'émotions. Vu de l'extérieur, le poker est antispectaculaire. Les visages sont fermés, les postures figées. Seule la connaissance de ce qui se passe à l'intéri ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes