CE QU'IL APPRENDAUX PSYCHANALYSTES

CE QU'IL APPRENDAUX PSYCHANALYSTES

Lecteur de Freud dans sa jeunesse, Beckett donne à expérimenter des dimensions ou notions très difficiles à formuler.

Beckett entre en analyse avec Bion au début des années 1930 à la suite de la mort de son père, auquel il était très attaché. Il lit Freud et s'intéresse au concept de pulsion de mort, dont Lacan fera un support essentiel de la jouissance, conçue comme un au-delà du principe de plaisir freudien, qu'elle soit excès de plaisir ou de souffrance. Ainsi, l'écrivain lie explicitement son « amour des pierres » à la tendance à retourner à l'état minéral que Freud a supposée aux êtres vivants (1).

Le psychanalyste Franz Kaltenbeck note que c'est justement le problème de la permutation des seize pierres à sucer qui amène Molloy, dans le roman du même nom, à l'évocation de l'étendue de l'océan comme d'un objet leurrant le désir : « On s'en approchait, oui, pour voir ce que c'était, si ce n'était pas un objet de valeur, provenant d'un naufrage et rejeté par la tempête. Mais, en voyant que l'épave vivait, convenablement quoique pauvrement vêtue, on s'en détournait

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes