Ce que moderne veut dire

Ce que moderne veut dire

Par quel chemin aborder le roman moderne, cet ogre qui dévore tout ce qui passe à sa portée ? Par la voix de l'auteur selon qu'elle supplante la voix des personnages (Céline) ou reste en deçà (Balzac) ? Par les structures, de plus en plus sophistiquées ? Par la relation aux villes, aux mythes, à l'autobiographie ?

Dans Le Roman d'hier à demain (éd. Gallimard), Jean-Yves Tadié et Blanche Cerquiglini tendent de multiples filets pour attraper cette notion polymorphe. Avec succès : plutôt que d'enfermer la modernité romanesque dans des carcans conceptuels, ils lancent des thèses, qui la cernent sans la figer.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon