Ce qu'adorer veut dire

Ce qu'adorer veut dire

Jean-Luc Nancy

En 2005, avec La Déclosion Déconstruction du christianisme, I, le philosophe Jean-Luc Nancy faisait sauter ce qui s’est installé comme une barrière entre la religion et la raison, ouvrant la clôture entre foi et philosophie pour libérer le principe d’infinité que met en oeuvre le christianisme. Dans la poursuite actuelle de son travail, Nancy s’interroge : que veut dire « adoration », cet acte de prière par lequel on se rapporte à l’altérité absolue ? Le mot appartient au langage amoureux et va de la prosternation devant les idoles jusqu’à l’admiration pour la grandeur et l’infini. Le fortuit de l’existence ouvre sur une adoration, explique-t-il, comme le monde fini et éphémère ouvre tous les sens à l’infini. S’interrogeant sur la disposition profonde en jeu dans l’adoration, de Sophocle à Nietzsche, à Freud ou à Wittgenstein, Nancy revient sur le sens de la révélation et la béatitude, l’excès ou la fragilité de l’intime. Il questionne les modes de la théologie foi, es ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF