Cas de force majeure

Cas de force majeure

Nicolas Dubos

La guerre civile en philosophie, un mal extrême ? Certes pas pour tout le monde. « Un peu d’agitation donne du ressort aux âmes, et ce qui fait vraiment prospérer l’espèce est moins la paix que la liberté. » Les mots sont de Rousseau, extraits du Contrat social et reproduits dans le recueil de textes rassemblés par Nicolas Dubos, dans son dernier ouvrage. Ainsi, chez Rousseau, commente le chercheur, « la guerre civile n’est pas le plus grand des maux politiques, mais un mal nécessaire, la rançon de la liberté ». L’objectif du philosophe : réfuter radicalement la pensée anthropologique de l’un de ses prédécesseurs, Hobbes, pour qui la guerre civile est une manifestation de la nature humaine. Et contre laquelle une autorité toute-puissante doit s’élever. Le radicalisme autoritaire de Hobbes trouve pourtant des limites pour le moins surprenantes. L’auteur du Léviathan, théoricien du pouvoir illimité, a en effet envisagé une form ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF