Carlos Fuentes

Carlos Fuentes

Les Années avec Laura Díaz est une sorte de bilan du xxe siècle, mais à travers le point de vue d'une femme, car je voulais m'éloigner du machisme de la tradition mexicaine. Une femme pouvait incarner ce bilan avec plus de force et de sensibilité. La Mort d'Artemio Cruz et Les Années avec Laura Díaz sont deux romans qui pour moi vont ensemble, car les deux racontent l'histoire de mon pays. Le premier est un roman sur la révolution, tandis que le second est plutôt un roman sur la relation du Mexique avec le monde.

D'ailleurs, dans ce livre, à travers les vicissitudes de certains personnages, je parle de la réalité hors du Mexique, de la guerre d'Espagne, de la tragédie des camps de concentration ou du maccarthysme. D'un certain point de vue, c'est un roman polyphonique.

Engagement politique et littérature.

La seule façon d'introduire la politique dans un roman est d'en accepter toutes les ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes