Bubblegum

Bubblegum

« Il m'arrive d'avoir des conversations avec des êtres inanimés. Il s'ensuit soit un sentiment d'aliénation, soit un intense sentiment de gratitude et de connexion. » Belt Magnet voulait éviter d'entamer ses Mémoires en livrant son trouble psychotique, de peur que nous, lecteurs, les réduisions à un simple délire. Écrivain solitaire d'une trentaine d'années, le narrateur de Bubblegum vit avec son père aux États-Unis. Sa vie repose toutefois sur ce constat : dès son enfance, le jeune garçon entend et communique avec tous types d'objets, des balançoires qui lui intiment d'abréger leur existence à son oreiller lorsqu'il se réveille, en passant par les Curios. Ces créatures robotiques adorables ont été créées par les hommes et les accompagnent partout, comme de petits animaux de compagnie à durée limitée. Pour calmer sa névrose, Belt Magnet fume compulsivement - autant selon ses dires qu'Adam Levin, « auteur du roman Les Instructions » et véritable père de Bubblegu ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé