Bruno Latour (France, 1947)

Bruno Latour (France, 1947)

En philosophie, c'est souvent au terme d'une longue entreprise de pensée que le public - et parfois l'auteur lui-même... - découvre ce vers quoi elle menait, quel était son véritable propos. C'est ce qu'illustre Bruno Latour. Philosophe de formation, il a commencé par une enquête de terrain quasi ethnographique, dans un laboratoire américain, des pratiques des savants par-delà la théorie qu'ils en ont ou s'en font eux-mêmes. Dans La Vie de lab oratoire. La Production des faits scientifiques (1979), il a ainsi décrit les systèmes de croyance, les traditions et les gestes réflexes des scientifiques, et en a conclu à la relativité de nos oppositions classiques entre faits et valeurs, objectivité et subjectivité, etc. Cela lui a valu d'être catalogué comme un partisan du constructivisme social et d'être utilisé, notamment aux États-Unis, pour déconstruire les postures scientistes. Dans Nous n'avons jamais été modernes (1991), il systématisera cette critique du « grand ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes