Bruce Bégout, anthologic park

Bruce Bégout, anthologic park

Bruce Bégout

Le ParK est un gigantesque parc d’attractions installé dans une île privée au large de Bornéo, qui ouvre « une nouvelle phase dans l’ère du divertissement de masse ». Son thème ? Les parcs, justement : dans une mise en abîme délirante, le ParK met en scène tous les parcs de l’histoire moderne, tous les lieux clos, des plus innocents Disneyland, zoos aux plus consuméristes centres commerciaux, décharges ou repoussants goulag, camps de réfugiés. « Que serait devenue l’espèce humaine sans les parcs ? Le parcage a été la planche de salut des hommes vulnérables et sans défense. » Entre Ballard, Orwell et Debord, le philosophe Bruce Bégout donne dans ce bref roman une critique saisissante et inspirée de la déréalisation du monde : l’humanité n’a plus accès à rien et médiatise tout par des simulations ludiques dont les parcs à thème sont l’expression achevée. Un petit livre glacial, lucide et provocateur, qui laisse une impression durable de malaise.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine