Bradbury sur la durée

Bradbury sur la durée

Ces deux recueils de textes, écrits par le maître de l'anticipation entre 1947 et 2004, sont ici réunis en un seul, avec, en point d'orgue, l'excellente Chrysalide. En première partie, Le Pyjama du chat, qui comprend des nouvelles pour la plupart inédites, dévoile une large palette de style où l'humour, la nostalgie, l'amour du livre et des écrivains le disputent à la cruauté, voire à l'horreur. Quand Bradbury ne lance pas des missiles sur les magnats d'Hollywood, comme dans La Bétonneuse à mafiosi, il s'insurge contre le racisme, qu'il métaphorise dans Le Jeune Homme et la Mer 1946. Deux courts romans constituent la seconde partie du recueil, dont le premier fut écrit en hommage à Katharine Hepburn. En conclusion de l'ouvrage, Léviathan 99 renoue avec ce ton lyrique et inspiré qui est la marque de l'auteur. Dans ce texte, fruit de l'expérience qu'il vécut au cours de son adaptation de Moby Dick pour le cinéma il a coécrit le scénario du film de John Huston, Bradbury lance un Achab ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon