Didier Decoin prend la tête de l’Académie Goncourt

Didier Decoin prend la tête de l’Académie Goncourt

Pas de surprise à l’issue du vote à huis clos des huit membres restants de l’académie, qui ont désigné l’un de leurs doyens.

Didier Decoin succède à Bernard Pivot à la présidence de l’Académie Goncourt. Ancien secrétaire général de l'institution, c'est déjà lui qui annonçait chaque année le lauréat du prix, qu'il avait lui-même obtenu en 1977 pour le roman John l’Enfer (Seuil). Il fait partie des plus anciens membres actuels de l'académie avec Françoise Chandernagor, elle-aussi élue depuis 1995. La désignation de ce romancier populaire mais exigeant pourrait indiquer un virage vers une littérature plus grand public.

Virginie Despentes ayant annoncé publiquement son départ le 6 janvier dernier, Didier Decoin prend la tête d’un groupe formé de Pierre Assouline, Tahar Ben Jelloun, Françoise Chandernagor, Philippe Claudel, Paule Constant, Patrick Rambaud et Eric-Emmanuel Schmitt. Son élection laissant un deuxième siège vacant, la saga Goncourt n’est pas encore terminée.

 

Photo : Didier Decoin annonçant les finalistes du prix Goncourt le 27 octobre 2015. © FETHI BELAID/AFP

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes