Borges, le retour

Borges, le retour

La réédition des oeuvres de Borges dans la collection de La Pléiade est un événement qu'il faut saluer très haut - et une bienheureuse surprise pour tous ceux qui l'attendaient avec impatience et n'osaient plus l'espérer. La première édition de ces deux volumes, parus l'un en 1993 et l'autre en 1999, épuisée depuis longtemps et devenue introuvable, n'était accessible qu'aux borgésiens fervents et aux bibliophiles prospères disposés à payer au prix fort le privilège de l'avoir dans leur bibliothèque. Restaient les autres, ceux qui avaient eu l'imprudence de remettre leur achat à plus tard, ou qui étaient trop jeunes pour y songer lorsqu'elle était encore disponible ; et ceux, au contraire, qui, l'ayant acquise à temps, gardaient jalousement leur précieux exemplaire et invoquaient sa rareté pour éviter de le prêter et de le laisser circuler, au risque de ne jamais le revoir, parmi les malchanceux auxquels il était désormais interdit d'en acquérir un à leur tour. Ils pouvaient, bien en ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine