Bonnie & Nietzsche

Bonnie & Nietzsche

je n'ai rien d'un marginal. Je suis, disons, un individu parfaitement normal, avec un appartement et un travail, du moins jusque récemment, mais j'aurai l'occasion d'en reparler. » Faites-lui confiance, car l'unique fil conducteur de ce roman est celui de la conscience du personnage. À l'instar du monologue de l'affamé errant de Knut Hamsun, qui relatait ses états mentaux pathologiques sans autre critère que celui de la spontanéité, on découvre ici une narration mystérieuse où les vérités, contradictoires, s'entremêlent entre rêve et réalité, ressenti et constat, confessions du narrateur et version du JT de 20 heures. Car notre héros est, quoiqu'il s'en défende, un Clyde en cavale, accompagné d'une Bonnie de fortune.

DOSTOÏEVSKI HARD-BOILED

Dans cette fuite absurde et néanmoins haletante, l'auteur reprend autant à la tradition dostoïevskienne qui s'attache aux rejetés de la société qu'aux codes du roman américain hard-boiled, celui ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes