Bien fait pour lui

Bien fait pour lui

Johan a beau apprendre qu'il va bientôt mourir d'un cancer, on peine à compatir. Lâche, malhonnête, indigne, ce critique littéraire retraité - enfin, poussé à la porte pour plagiat -, après la mort de sa première femme qu'il martyrisa, se réfugie dans les bras d'une jeune doctoresse. Parviendront-ils à faire de la mort de celui-ci un premier instant de dignité ? Bien souvent, le plumitif apparaît si pathétique qu'on croirait lire entre les lignes un règlement de compte d'auteur à critique. Effet comique recherché ?

MISÉRICORDE, Linn Ullmann, traduit du norvégien par Hélène Hervieu, éd. Babel, 176 p., 6,90 E.

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes