Tout le monde il est bio

Tout le monde il est bio

Ravel, Goscinny, Orwell, Marie Curie... Les bdistes explorent, souvent avec brio, le genre biographique.

La biographie (plus ou moins libre) comme la bande dessinée demeurent deux rayons courus en librairie. Il est logique qu'elles finissent par associer leurs forces. Ces derniers mois c'est une véritable vague : Ravel par Karol Beffa et Guillaume Metayer, sur des dessins d'Aleksi Cavaillez (Delcourt), Voltaire par Beuriot et Richelle (Casterman), mais aussi Marie Curie par Alice Milani, Orwell par Christin et Verdier et Goscinny par Catel... Ces trois dernières, sortent du lot.

La biographie de Goscinny livre, dans une mise en abyme réussie, les coulisses de la réalisation du livre. Entre archives restituées et ellipses temporelles où le personnage Goscinny se raconte dans les moments les plus difficiles et les plus fous de sa carrière, Catel met aussi en scène sa propre rencontre et sa complicité avec la fille du scénariste, dans des chapitres intermédiaires qui allègent la densité biographique. Le Orwell de Christin et de ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé