Azmi Bishara Israël, 1956

Azmi Bishara Israël, 1956

Arabe israélien, il est la voix d'une démocratie radicale au Moyen-Orient.

azmi Bishara possède la nationalité israélienne, mais il est arabe (né à Nazareth), de famille chrétienne. Philosophe, on lui doit une dizaine de livres sur la société civile, l'islam, le droit des minorités, etc. Mais c'est dans la politique qu'il s'est illustré. De 1996 à 2006, il a été député, sans cesse réélu, à la Knesset. Soupçonné par la justice israélienne d'avoir profité de dons du Hezbollah libanais, il s'est réfugié en 2007 à Doha, sur l'invitation du jeune émir du Qatar, Tamim. En dix ans, il y a construit un empire médiatique (quotidiens, radios, etc.), qui a eu une énorme influence sur les « révolutions arabes », au point qu'on a fait de ce panarabiste la voix d'une « démocratie radicale » au Moyen-Orient. Il y a aussi fondé le Centre arabe pour la recherche et les études politiques (Carep), agrégeant de jeunes chercheurs venus de partout afin de « produire des connaissances pouvant rivaliser avec celles des universitaires occidentaux ». L'architecte d'une pen ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon