Axel Honneth RFA, 1949

Axel Honneth RFA, 1949

Le philosophe de la reconnaissance et de la reconquête d'identité.

professeur à l'université de Francfort et directeur du célèbre Institut de recherche sociale qui lui est associé, Axel Honneth, auteur d'une trentaine de livres, est le successeur des Horkheimer, Adorno et Jürgen Habermas (dont il a été l'assistant) à la tête de ladite « école de Francfort ». Comme ceux de ses prédécesseurs, ses travaux mêlent philosophie et sociologie. Son nom reste attaché à une idée, présente dès son maître ouvrage de 1992, La Lutte pour la reconnaissance : celle du besoin impérieux qu'éprouveraient les individus d'être « reconnus » en tant que tels, et pas seulement comme des sujets économiques et politiques abstraits. Une dimension qui rompt avec la conception républicaine classique en quête d'une égalité formelle. Comme le montre aussi l'oeuvre du Canadien Charles Taylor, promoteur d'un multiculturalisme raisonné, aucune réflexion sociale consistante ne peut plus ignorer les demandes « identitaires », ce qui fait d'Axel Honneth un précurse ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine