Avis de trompette

Avis de trompette

Portrait d'un enfant des rues nommé « Satchmo », dans une Babylone dépravée.

Les biographes d'Afro-Américains fameux du XXe siècle, qu'ils soient artistes, sportifs ou politiciens, font la part belle aux révoltés. Mais le jeune Louis Armstrong évoqué par Claire Julliard ne renie rien de sa rondeur ni de sa joie de vivre. L'exercice se révèle plus original encore, puisque c'est un « Satchmo » sexagénaire, interviewé dans sa maison du Queens, qui livre à la première personne ses souvenirs de gamin de La Nouvelle-Orléans. « Chez nous, c'était la nouvelle Babylone, le royaume du crime et de la dépavation à ce qu'on disait. Tout un bas monde se vautrait dans la fange. » Peu importe si le quartier de Storyville fait figure d'antichambre de l'enfer, si son père a décampé fort tôt, ou s'il doit travailler dès l'âge de 5 ans : le contact précoce de Louis avec pléthore de musiciens locaux, des concertistes de bobinards aux fanfares de rue, le ravit en dépit de tout et décide de sa vocation. Aux yeux de cet optimiste invétéré, même un séjour en maison de correction dev ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes