AVATARS

AVATARS

Kafka sur le rivage, du Japonais Haruki Murakami, a connu un succès mondial. Si Martine Laval, dans Télérama, relève que la référence à Kafka semble se limiter au prénom que s'attribue le héros, un passage, parmi d'autres, fait bizarrement écho à l'un des Aphorismes de Zürau. « Tu sais, Kafka Tamura, il y a dans nos vies des points de non-retour. Et, dans certains cas, des points au-delà desquels on ne peut plus avancer. Quand ça arrive, on est obligé d'accepter et de vivre avec. »

Anatole Broyard, critique de The New York Times né d'une famille créole de Louisiane, est décédé en 1990. Ses Mémoires, Kafka faisait fureur, le ressuscitent au coeur de Greenwich Village, où il s'installa à la fin des années 1940. Kafka faisait partie des rares auteurs qu'il défendait au sein de sa librairie de Cornelia Street. Mais, quand quelqu'un voulait lui acheter un livre, iI le lui reprenait des mains.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon