Avant la bombe

Avant la bombe

Un polar entre France et Algérie qui anticipe les attentats de Paris en 1995 sur fond de guerre civile.

Que retient-on d'un attentat ? Des données précises qui tentent de donner un contour au chaos. Mais l'inventaire, si rigoureux soit-il, est aussi réinvention : en réduisant un attentat à une litanie de faits, on le coupe du magma de circonstances qui a généré l'instant. Cet avant, informe et inorganisé, voilà ce qui intéresse Frédéric Paulin dans ce récit pointilliste qui retrace les mois précédant les attentats de 1995. Dans ce polar géopolitique solidement boulonné à la réalité, on suit Tedj Benlazar, agent de la DGSE en poste en Algérie. Autour du lieutenant Benlazar, ça fourmille, de ses collègues aux généraux algériens, sans oublier les combattants islamistes du GIA ou du FIS et les civils anonymes pris dans le tourbillon de la guerre civile algérienne.

Voilà un récit prenant le risque de l'éparpillement, choisissant d'épouser la forme de l'explosion finale en s'émiettant en scènes, rarement plus longues qu'une poignée de pages. Malgré cette narration heurtée faite d'al ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article