Aux côtés des Espagnols

Aux côtés des Espagnols

Jorge Semprun a connu Hemingway en Espagne dans les années cinquante. Il évoque ici un auteur profondément lié à l'Espagne par la passion de la corrida et son engagement durant la guerre civile.

Jorge Semprun rencontra Hemingway, comme il le raconte dans L'Évanouissement éd. Gallimard, 1967 et dans Federico Sanchez vous salue bien éd. Grasset, 1993, à plusieurs reprises, lors des deux séjours que le romancier américain fit en Espagne, en 1953 et en 1956. Ce témoignage tient en quelques pages... nous avons voulu en savoir plus.

Gérard de Cortanze . Vous avez rencontré Hemingway une première fois à l'automne 1956, dans quelles conditions ?

- Jorge Semprun . Chez Antonio Ordonez qui, blessé lors d'une récente corrida, avait loué une maison à l'Escorial afin de s'y reposer. C'était le deuxième voyage de Hemingway depuis la fin de la guerre civile. Il semblait très inquiet, répétait qu'il n'était là que pour voir ses amis toreros et des courses de taureaux, et fuyait les journalistes. « Vous me jurez que ce n'est pas un journal ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes