AU PLUS PRÈS

AU PLUS PRÈS

De séduisants naufragés jetés sur une île sous la gouverne d'un prince amoureux de sa mélancolie, des seigneurs ronds comme des queues de pelle, un imbroglio d'identités doublé d'une vertigineuse confusion des sexes et des genres, le tout sous le regard d'un fou droit sorti d'un chaudron philosophique. Tels sont les ingrédients qui composent La Nuit des rois. Olivier Cadiot, écrivain et poète aussi souple que caustique, a su rythmer à sa façon, au plus près et sans trahison, les formules magiques à triple voire à quadruple détente de la féerie shakespearienne, où « la phrase se retourne comme un gant de chevreau ». Si la lecture du théâtre peut être ingrate, celle-ci est si riche en images et en retournements qu'on s'y fait sa propre mise en scène.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes