Au Louvre, une secrète galerie des monstres

Au Louvre, une secrète galerie des monstres

Un guide propose de nous faire découvrir avec beaucoup d'humour les oeuvres insolites du Louvre : les peintures ratées.

S'appuyant sur l'analyse picturale et les critiques de l'époque, l'ouvrage s'amuse des corps anamorphosés, des incohérences historiques et des erreurs d'interprétation. Ce saint Jérôme méditant du XVIe siècle, entouré d'anges à la musculature incroyablement développée, prête à sourire avec sa tête disproportionnée et son corps d'athlète. Les plus grands peintres n'échappent pas à l'inventaire, comme Giotto et son saint François d'Assise recevant les stigmates par un Christ-poulet volant, ou encore Rubens qui représente Marie de Médicis, son fils Louis XIII et quatre «cougars» au premier plan.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine