Stéphane Breton, Les Fleuves immobiles. Voyage en pays papou

Stéphane Breton, Les Fleuves immobiles. Voyage en pays papou

Là où l'ethnologie se tient parfois à distance pour décrire avec une froide précision le monde et les hommes, Stéphane Breton écrit les sensations heurtées qu'éprouvent les voyageurs prêts à s'immerger dans une autre culture. De son voyage chez les Papous en Nouvelle-Guinée, l'écrivain et cinéaste a ramené des notes où le lyrisme l'emporte sur l'esprit scientifique. « Les fleuves m'ennuient, la pirogue est un cercueil mensonger qui ne vous conduit pas plus loin qu'au sommeil », note-t-il, essayant de chasser « cette foutue manie de l'exotisme ».

Les Fleuves immobiles. Voyage en pays papou, Stéphane Breton, éd. Points Aventure, 176 p., 6,20 €.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes