Pierre Desproges, Des femmes qui tombent

Pierre Desproges, Des femmes qui tombent

Publié en 1985, Des femmes qui tombent confirme le talent d'écrivain évident de l'humoriste Pierre Desproges, auteur de nombreux spectacles, chroniques, manuels et dictionnaires. L'intrigue se développe dans un village, Cérillac, où meurent successivement une centaine de femmes. Cette malédiction fait l'objet d'une enquête à partir de la mystérieuse présence de moustiques sur les cadavres. « Un anophèle ici, en mai, c 'est aussi improbable qu'un livre de Jean Genet chez un haltérophile. » Au-delà de l'intrigue apocalyptique, Pierre Desproges expose une peinture hilarante du paysage provincial français, dans un style à la fois inimitable et familier.

Des femmes qui tombent, Pierre Desproges, éd. Points, 146 p., 5,90 €.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes