Jim Harrison, Dalva

Jim Harrison, Dalva

Dalva est le chef-d'oeuvre de Jim Harrison. Profondément humaniste, le roman aborde la vie d'une femme libre, Dalva, 45 ans, qui, dans le ranch familial du Nebraska, retrouve les souvenirs de son enfance mêlée d'origines indiennes : notamment la construction adolescente d'un idéal autour de la figure de son premier amour, un mystérieux Sioux. La deuxième partie du roman expose le point de vue d'un historien, Michael, amant de Dalva, qui lit le journal intime du grand-père, Northbridg e, personnage spectral fasciné par la culture indienne et désolé par son déclin face à l'impérialisme blanc.

Dalva, Jim Harrison, traduit de l'anglais (États-Unis) par Brice Matthieussent, éd. 10/18, 506 p., 8,50 €.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes