Abu Bakr Ibn Tufayl, L'Éveillé

Abu Bakr Ibn Tufayl, L'Éveillé

Né sur une île déserte, Havy ben Yaqdhân s'éveille seul à la connaissance du monde avant d'appréhender celle du divin. Un jour, un naufragé parvient à l'amener vers la civilisation et la religion codifiée. L'enfant sauvage va-t-il supporter la vie civilisée, se faire à un ordre religieux établi ? Inspiré par le soufisme, ce roman philosophique du XIIe siècle a précédé nombre d'oeuvres européennes, tels les contes philosophiques de Voltaire, Robinson Crusoé, ou, plus récemment, Tarzan. Un texte fondateur indispensable et pourtant méconnu. Peut-être est-il temps de revoir la traduction, qui date de 1900 ?

L'Eveillé, Abu Bakr Ibn Tufayl, traduit de l'arabe (Maroc) par Léon Gauthier, éd. Libretto, 112 p., 6,70 €.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes