Au bras d'un lecteur d'exception

Au bras d'un lecteur d'exception

Parution des avant-derniers tomes des oeuvres complètes du patron de La NRF, consacrés à ses critiques. Une encyclopédie littéraire d'une grande liberté.

on est rarement à la hauteur de ses rêves d'enfant. Jean Paulhan voulait devenir cocher de corbillard, mais les familles s'y entendent à contrarier les destins : après quelques péripéties dans l'enseignement, il dut se contenter du poste d'animateur de La Nouvelle Revue française, dont il dirigea les destinées de 1925 à 1940, puis de 1953 jusqu'à sa mort, en octobre 1968.

Les tomes IV et V de ses Œuvres complètes - entreprise entamée en 2006 avec une patience et une précision infinies par Bernard Baillaud -, sont consacrées à la critique littéraire. Tout porte à croire qu'il s'agit là d'une anthologie de la littérature : le classement des auteurs par ordre alphabétique parfait l'illusion. Si l'on va bien d'Alain au presque oublié Georges Wolfromm (celui qui disait que les « professeurs de lettres connaissent de la littérature ce que les prostituées connaissent de l'amour »), cet ordre est trompeur. Si André Gide est bien à « André Gide », Apollinai ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Éric Vuillard

Éric Vuillard
« La Guerre des pauvres est une guerre qui n'est pas terminée. »