Les cinquante ans de Valérian et Laureline : retour vers le futur

Les cinquante ans de Valérian et Laureline : retour vers le futur

La pionnière série SF de Christin et Mézières nourrit une exposition et le nouveau film de Luc Besson. Son esprit progressiste et ses audaces narratives ont tenu le choc.

Dans les années 1960, deux jeunes Français vivent leur rêve américain : l'un, Pierre Christin, enseigne la littérature française et l'histoire du cinéma de la Nouvelle Vague à l'université de Salt Lake City ; l'autre, Jean-Claude Mézières, y exerce le métier tant fantasmé de cow-boy. S'ils se retrouvent aux États-Unis par hasard, les deux jeunes hommes entretiennent une amitié depuis l'enfance, née durant la Seconde Guerre mondiale : leurs familles respectives se réfugiaient dans la même cave, durant les bombardements qui frappaient alors la région parisienne. Depuis, le premier, lettré, a suivi des études à la Sorbonne et à Sciences po, tandis que l'autre, artiste, a montré très tôt des dispositions graphiques concrétisées par son entrée aux Arts appliqués. Deux chemins différents qui vont pourtant les unir pour les cinquante ans à venir.

En 1966, Mézières et Christin se revoient régulièrement aux États-Unis. Mais le visa du premier arrive à expiration. Son ami lui propose ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes