Arrière-fonds de la Libération

Arrière-fonds de la Libération

En compulsant ses archives familiales, l'historien Grégoire Kaufmann a exhumé les exactions commises pendant l'épuration dans la ville bretonne de Quimperlé. Ce faisant, il a à la fois libéré et révulsé des descendances meurtries.

Deux petits cercueils en bois noirâtres de la taille d'un plumier ont surgi d'un grenier, au 43, rue Brémond-d'Ars, à Quimperlé, exhumés par l'actuel propriétaire. Des souvenirs enfouis jusqu'à la publication d'Hôtel de Bretagne, le livre de l'historien Grégoire Kauffmann consacré à l'histoire de sa famille à Quimperlé durant la guerre et l'épuration. Situé face à la gare, l'hôtel de Bretagne appartenait à sa grand-mère Imelda Le Garrec et à la mère de celle-ci, Philomène.

Équipé d'un scaphandre autonome, l'enquêteur s'est immergé dans les eaux profondes de l'épuration, réanimant la mémoire des heures inavouables dans un Quimperlé un peu surpris. Le 20 novembre dernier, Vincent Thaëron, journaliste à Ouest France, observe la file devant la librairie Les Mots voyageurs, en basse ville. La nuit tombe, il fait froid. Certains ont déjà en main un volume d'Hôtel de Bretagne et viennent le faire dédicacer par Grégoire Kauffmann. « Du jamais vu à Quimperl ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes