Archéologie d'une crapulerie

Archéologie d'une crapulerie

Sylvain Pattieu est historien, il ne se paie pas de mots, l'histoire qu'il raconte est une histoire vraie, et son récit est un vrai roman. Elle sort tout droit des archives des Bouches-du-Rhône, tout droit mais pas brute de décoffrage, elle a été polie par la construction originale et la langue de l'écrivain. Tout est vrai, les noms, les lieux, les dates, mais le coeur des hommes ne figure pas dans les dossiers poussiéreux et cornés, il faut bien du talent pour redonner vie aux traces d'encre oubliées sur les documents jaunis, celui de Sylvain Pattieu, qui ressuscite le monde interlope de la prostitution, à Paris, à Marseille, au début du siècle dernier. Qui se souvient de l'affaire dite de l'Athlète et de Nez-Pointu ? Elle commence à Marseille, au matin du 25 septembre 1920, lorsque l'on découvre le joli corps aux yeux verts d'Yvonne Schmitt, étranglée sur un lit dans l'une des sept pièces d'un appartement bourgeois de la rue de la République, à Marseille. L'appartement est occupé ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé