Anchise

Anchise

Dans la courbe d'un virage, sur la route qui mène au col de Nice, sont plantées trois maisons qui paraissent désertées. Là, trois vieux n'en finissent plus d'attendre leur dernière heure. Anchise est l'un d'eux. Il y a si longtemps qu'il est veuf que nul ne se souvient du temps où sa jeune femme, aux cheveux si blonds qu'on l'appelait la Blanche, illuminait son existence. Le dernier roman de Maryline Desbiolles, auteur de La Seiche , est l'histoire du deuil infini d'un vieillard inconsolable. La révolte, la rage des débuts, parce que la fièvre aveugle avait arraché la Blanche à la vie alors qu'il était à la guerre, se sont éteintes. Le chagrin opiniâtre d'Anchise s'exprime par une torpeur immense, par le grand sommeil dont il ne se réveille pour ainsi dire jamais, de ceux qui anesthésient la conscience de soi et provoquent des rêves récurrents dont la Blanche, apparition diffuse, fulgurance sensorielle, est le moteur et le centre. Les pleurs ont tari, mais certain ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes