American psycho

American psycho

Dans un Cleveland lépreux où paraît sévir un tueur en série, un psy endeuillé perd les pédales. Un thriller d'une rare épaisseur, dont on a rencontré l'auteur.

Qu'est-ce que le mal ? La question est rarement traitée, dans les romans, avec le sérieux qu'elle mérite. Les méchants sont nés méchants ; ils tuent pour le plaisir, citent la Bible ou La Divine Comédie, laissent dans leur sillage des cartes de tarot ou des pièces de puzzle. On vous promet que « vous ne fermerez pas l'oeil de la nuit », mais vous dormez très bien : parce que les monstres dont il est question seront toujours punis ; parce que ce mal-là n'existe pas. Une douce lueur de malveillance, au contraire, pue le réel à plein nez, et c'est pourquoi sa lecture est une expérience inoubliable.

« Ce livre, nous explique Dan Chaon, a été écrit dans les années qui ont suivi la mort de ma femme [l'écrivaine Sheila Schwartz, emportée par un cancer en 2008]. Quand j'ai commencé à m'y atteler, j'ai vraiment cru que je me lançais dans un simple thriller, avec du mystère, du suspense - quelque chose qui me changerait les idées. Mais certains romans se comportent en ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Aurélie Charon © S.Remael/Ed. L’Iconoclaste

Aurélie Charon
Autrice de C'était pas mieux avant, ce sera mieux après (L'Iconoclaste)

Nos livres

NUAGE ORBITAL, Taiyô Fujii, traduit du japonais par Dominique et Frank Sylvain, éd. Atelier Akatombo

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine