Alien nation

Alien nation

La crainte séculaire d'être colonisé par des extraterrestres dit beaucoupdes doutes de l'humanité sur son propre avenir.

Au XXe siècle, l'humanité s'est inventé un nouvel ennemi : le lointain et maléfique extraterrestre. Nos ancêtres ont imaginé parfois la possibilité d'autres formes de vie ailleurs que sur Terre - comme l'astronome grec Anaximandre il y a plus de deux mille ans -, mais jamais ils ne se posaient la question de leur hostilité. Ces cousins de l'espace ne nous obsédaient pas vraiment, et l'hypothèse extraterrestre fut rarement envisagée jusqu'à récemment. C'est qu'elle remettait en question beaucoup de choses, et notamment l'anthropomorphisme qui soutient la plupart des visions religieuses du monde et qui place notre Terre et l'humanité au centre de l'Univers. Cette hypothèse était donc révolutionnaire, mais elle ne l'était pas au point d'imaginer que ces lointaines civilisations étaient plus développées que la nôtre.

Témoin le célèbre « canular lunaire » publié en feuilleton en 1835 dans The New York Sun qui décrivait, sous la forme d'un faux reportage, les découvertes ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes