Alexandre Dumas, Le génie du récit

Alexandre Dumas, Le génie du récit

Incarné ce mois-ci au cinéma par Depardieu, il fut longtemps considéré avec condescendance. Il apparaît désormais comme un témoin sagace de son temps et un éclaireur de la modernité, à la croisée de tous les genres. Dossier coordonné par François Aubel et Claude Schopp

On me suggère de me demander pourquoi Dumas est un des plus grands écrivains du XIXe siècle. J'avoue ma perplexité : il est difficile d'analyser l'évidence, et pour qui a découvert Les Trois Mousquetaires encore enfant, et n'a jamais cessé, depuis, de prendre, plusieurs fois chaque année, des bains de Dumas comme des bains de jouvence, la grandeur de celui-ci est une évidence. Et puis, un «Grand Écrivain», qu'est-ce que c'est ? S'il s'agit d'un auteur conscient du magistère qu'il remplit, prêt à donner, du haut de son piédestal, son avis à propos de tout et de rien, et à jouer, en toute connaissance de cause, le rôle de conscience universelle, alors rarement Dumas en est un. À la différence de son ami Hugo, qui a, en quelque sorte, inventé en France le rôle du Grand Écrivain un rôle du répertoire : le Grand Écrivain jette sa gourme dans sa jeunesse, puis s'assagit, et devient partie intégrante du patrimoine national ; son nom est célèbre et révéré bien au-delà du cercle de ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Jean Starobinski (© Gallimard)

Jean Starobinski
Hommage à ce grand théoricien de la littérature

Sondage IPSOS