Albucius

Albucius

On le sait, Quignard trouve son bonheur dans l'antique, qui n'est pas aussi souvent solennel qu'on l'imagine. Il a « retrouvé » et bien sûr peaufiné des écrits de Caius Albucius Silus, lequel inventoriait ce qui ressemble fort à nos faits divers, qu'ils soient drôles, inquiétants, carrément salaces, tendres ou érotiques. Il y a là de quoi rassurer sur la nature humaine, si l'on éprouve le besoin de constater qu'elle n'a guère changé depuis Jules Cesar ! Quignard en a dévelop-pé certains aspects, atténué d'autres, et sortir de cette lecture sans trouver un Romain sur son palier surprendrait presque ! Rome, c'était hier, non ?

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé