Alain Mabanckou. Racines transplantées

Alain Mabanckou. Racines transplantées

''C'est au début des années 1980 que fut diffusée pour la première fois au Congo-Brazzaville, à Pointe-Noire, une série télévisée qui allait marquer mon adolescence : Racines. Chaque vendredi soir, nous nous précipitions chez celui qu'on surnommait « le doyen », non pas parce qu'il était âgé, mais parce qu'il était une des rares personnes à posséder une télévision dans notre quartier. Il l'installait dehors sur un vieux meuble, et nous payions 5 francs CFA à chaque « séance ». Nous attendions avec impatience le début du nouvel épisode, discutant du précédent à bâtons rompus comme si nous en voulions à la télévision de ne nous avoir pas donné une vraie suite, d'avoir plutôt désavantagé tel personnage au détriment de tel autre.

Avec le temps, je me dis que cet enthousiasme n'était pas forcément lié à notre fascination pour la télévision - que nous découvrions certes - mais au fait que cette série télévisée mettait en scène des personnages qui nous ress ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Une jolie fille comme ça », Alfred Hayes (Folio)

Disparition

Andrea Camilleri  © Associazione Amici di Piero Chiara

Andrea Camilleri
L'écrivain italien nous a quittés à l'âge de 93 ans

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine