Agent double et meurtre à blanc

Agent double et meurtre à blanc

Accro à la blanche, au whiskey, au mariage et à la vie, James Crumley était l'un de ces auteurs rarissimes qui - à l'instar de Tom Robbins - pouvaient vous aider à vivre. Milodragovitch, son double fictionnel, accepte une enquête foireuse confiée par une ex-maîtresse de son père. Héritier en sursis, il manque de méthode (« Police ! criai-je. Pas un geste ! Bon, à la télé, ça marche »), tue malencontreusement et, comble de déveine, tombe sur un gisement de poudre. « Si les méchants me collent au train, ils auront peut-être un peu de mal à neutraliser un vieux con comme moi complètement défoncé à la coke et plus téméraire qu'un kamikaze. » Ça se termine aussi mal que possible ; une rééditio ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Pour pour les fêtes, offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire !