Africaines en lutte

Africaines en lutte

Emmanuel Dongala

Elles ont des noms de princesses et de guerrières : Ossolo, Iyissou, Batatou, Mâ Bileko, Atareta, Moukiétou... Elle sont une quinzaine à concasser des pierres au bord d’une rivière en Afrique, qui décident un jour de faire grève afin d’obtenir un salaire décent. La puissance et le charme de Photo de groupe au bord du fleuve tiennent à un fil - une question de timbre. Difficile en effet a priori d’éviter la galerie exhaustive et poussive de portraits de femmes ravagées par l’esclavage, la malveillance d’une belle-famille, le despotisme d’un mari, la charge des enfants, la toute-puissance des on-dit, la misère, le sida... Et pourtant. Le narrateur très discret d’Emmanuel Dongala, qui s’adresse à la deuxième personne du singulier à Méréana, la jeune porte-parole du groupe de femmes soudain constitué, restitue avec tact et tendresse la douleur, le combat et l’épopée de cette « armée » hétéroclite. Oscillant entre les bribes racontées ou à demi tues des histoires personnell ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF