L’écrivain suédois Per Olov Enquist est mort

L’écrivain suédois Per Olov Enquist est mort

Figure de proue des lettres scandinaves, maître incontesté du roman-documentaire, Per Olov Enquist nous a quittés le samedi 25 avril à l'âge de 85 ans.

L’auteur et dramaturge Per Olov Enquist, né le 23 septembre 1934 à Hjoggböle en Suède, a publié une vingtine de romans. Il était connu pour son style documentaire, mêlant faits réels et fiction comme dans L’Extradition des Baltes et Le Médecin personnel du roi, respectivement Grand Prix de littérature du Conseil nordique en 1969 et Prix du Meilleure Livre étranger en 2000. En 2010, il se livrait dans une autobiographie, Une autre vie, racontant son enfance endeuillée par la mort de son frère aîné puis de son père, marquée par une éducation religieuse, jusqu'aux combats politiques de sa génération, sa carrière d’écrivain, son alcoolisme… Avant de revenir avec un ultime roman, en 2014, Le Livre des paraboles. Un roman d’amour, explorant ces mêmes thèmes. Dans un entretien attribué en 2011 au Magazine Littéraire, il s’exprimait sur l’existence d’une identité littéraire nordique : « Si l’on remonte loin en arrière, jusqu’à la saga islandaise, on trouve une fascination certaine pour le storytelling et une réserve proche du point de congélation. Raconter des histoires comme une manière de vivre. » Il rendait alors hommage à ses illustres prédécesseurs, les romanciers suédois Hjalmar Söderberg, Eyvind Johnson et Stig  Dagerman. Une tradition qu’il a su perpétuer.

 

Sur le même auteur : 

« L’Enfer de la mesure » : critique d’Une autre vie (Actes Sud)

« D’une Suède étouffée par ses ceintures de chasteté » : Critique du Livre des paraboles, un roman d’amour (Actes Sud)

 

Photo : Per Olov Enquist © SOREN ANDERSSON/AFP

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes