En Turquie, les auteurs occidentaux interdits de représentation

En Turquie, les auteurs occidentaux interdits de représentation

Sous prétexte de « renforcer l'intégrité et l'unité du pays », le gouvernement turc a interdit la mise en scène des œuvres d'écrivains comme Shakespeare, Tchekhov et Dario Fo.

Le gouvernement turc avait déjà ordonné la fermeture de 29 maisons d’édition et les arrestations d’intellectuels, dont Asli Erdogan, auteure critique envers le régime de son pays. Désormais, c’est au théâtre que s’étend la censure : les compagnies de théâtre du pays ne pourront plus mettre en scène des œuvres écrites par des auteurs occidentaux. Ainsi, des réprésentations prévues comme celles de Shakespeare, d’Anton Tchekov ou encore du prix Nobel italien Dario Fo, seront décommandées.

Nejat Birecik, vice-président des théâtres du pays, affirme dans un communiqué vouloir en cela promouvoir la culture turque : « Comme toutes les personnes qui aiment leur pays, nous allons ouvrir nos salles uniquement aux œuvres nationales, afin de conserver et renforcer l’intégrité et l’unité du pays, ainsi que le sentiment national ».

Un argument laissant sceptique Sergio Escobar, directeur du Piccolo Teatro de Milan, dont les propos ont été relevé le 3 septembre par La Repubblica : « La finalité de cette action ne vise pas le théâtre, mais à empêcher la création d’une identité culturelle européenne partagée, et vaste. » Et de solliciter l’Union des théâtres d’Europe, afin qu’elle prenne position pour la défense de la liberté d’expression.

Simon Bentolila

Photo: Le président turc Recep Erdogan

Découvrez notre numéro Spécial rentré littéraire, en kiosque le 18 août

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes