On achève bien les boxeurs

On achève bien les boxeurs

Le nouveau film de Clint Eastwood, Million Dollar Baby , est mené de main de maître. Un mélodrame flamboyant.

Ancien boxeur, F.X. Toole décédé en 2002 et de son vrai nom Jerry Boyd a été longtemps soigneur et entraîneur. Il a transposé ses expériences dans un livre de nouvelles : La Brûlure des cordes. Parmi ces nouvelles, l'une a inspiré Clint Eastwood : « Million Dollar Baby ». C'est sous ce titre que le recueil vient d'être réédité. James Ellroy le considère comme un des meilleurs qu'il ait jamais lus sur la boxe, tandis que Joyce Carol Oates célèbre « sa vision fascinante d'un monde que la plupart d'entre nous ne pourront jamais approcher », monde fait de drôlerie et de suspense, mais surtout imprégné d'une terrifiante douleur. Douleur physique, bien entendu, mais aussi morale, faite d'attentes déçues, d'arnaques, de matchs truqués, d'humiliations. Toole dévoile les « ficelles » de ce métier dans un style sec et nerveux, véritable festival d'uppercuts : l'on apprend au passage comment arrêter les hémorragies, comment tricher pour que l'oeil meurtri du boxeur ne se fer ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard