Épreuve d'artiste

Épreuve d'artiste

Décembre 1792, Goya, malade, est réfugié dans un village aragonais.Reconstitution picturale.

Dans le petit village haut perché des Mallos, en Aragon, Rosario soigne les étrangers et garde les morts. Encapuchonnée, accompagnée de sa chatte Loca, cette gardienne aux allures de sorcière fait boire aux malades des remèdes douteux et les nourrit de viande de grive crue. L'homme blessé et encrassé qu'elle vient de recueillir un jour de décembre 1792 n'est autre que Francisco de Goya, le peintre du roi. En proie à des accès de fièvre agitée, le « barbouilleur » - comme le désigne Rosario - voit apparaître dans ses délires des vieillards aux « gueules de bestiaires », des figures grotesques aux visages de dindon, d'âne et de singe, des pantins, des courtisanes. Perclus de dettes, Goya est aussi un personnage hanté : par Bayeu, ce gredin, son maître et beau-frère qu'il maudit, par la belle et envoûtante Maria Cayatena, la duchesse d'Albe qui fut sa maîtresse...

Grâce à l'écriture picturale d'Aurore Guitry, le lecteur est immergé dans un décor brumeux de tavernes, de ruelles ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article