Éloge de la réparation

Éloge de la réparation

Le moment où Bernard-Henri Lévy allait se résoudre à abattre son jeu semblait sans cesse ajourné. Trop d'urgences impossibles à esquiver, trop de causes tournoyantes. De la guerre en philosophie met-il fin à cette longue attente ? Lévy y fend-il, enfin, l'armure ? Avec ce texte incisif et personnel, en tout cas, l'auteur de Qui a tué Daniel Pearl ?, à qui d'aucuns reprochent depuis plusieurs décennies d'éparpiller ses engagements au gré de l'actualité, signe un bel exercice de cohérence : non pas seulement une réflexion sur sa place, et sa singularité, dans le débat public depuis qu'il a pris fait et cause pour les dissidents ; même pas uniquement un essai d'investigation des secrètes règles de la méthode ; mais sans doute, et avant tout, un livre de fidélité - le livre d'un homme de 60 ans qui acquitte une dette, à la fois intellectuelle et humaine. De la guerre en philosophie, c'est d'abord la confession d'une gratitude envers le premier des maîtres de l'auteur, qui confirma alors ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Michel Winock © Ed. Perrin

Michel Winock : « Il ne faut pas enterrer la gauche trop vite »

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine