Éloge de la paresse

Éloge de la paresse

Dans notre société d'hyperactivité, la paresse est considérée comme un défaut rédhibitoire. Et si nous faisions fausse route ? C'est ce que veut montrer ce volume proposé par les éditions L'Or des fous, qui réunit quatre textes prônant ouvertement l'oisiveté et l'inertie. On pourra relire tout d'abord le pamphlet de Paul Lafargue, écrit en 1880 et devenu un classique. Il y dénonçait déjà « toutes les misères individuelles et sociales nées de la passion pour le travail », tout comme le fera un siècle plus tard l'ex-situationniste Raoul Vaneigem. Philippe Godard, pour sa part, après avoir discuté quelques thèses de Lafargue, rejoint Vaneigem sur l'utopie du pays de Cocagne. Et si une autre façon de penser et de vivre était possible ?

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes