Éloge de Jean-Pierre Martin

Éloge de Jean-Pierre Martin

Avis aux apprentis romanciers : frottez-vous aux erreurs de l'engagement, ne ratez pas les meilleures occasions, plongez-vous jusqu'au cou dans l'abjection de votre époque, et votre postérité est assurée à condition que vous restiez toute votre vie un sectateur enragé. Le stupide xxe siècle n'a-t-il pas consacré des pelletées de fausses gloires plus survoltées que révoltées, sous prétexte que celles-ci demeuraient fidèles perinde ac cadaver à une idée, à une identité formatée, à une école, à un parti?

Parce qu'il est une savante et lucide défense et illustration du reniement, de ce geste qui consiste à briser une allégeance et que l'on croit flétrir du mot d'« apostasie », Éloge de l'apostat 1 est un vrai bol d'air, un livre salubre, une fête joyeuse de l'esprit. Son auteur, Jean-Pierre Martin, avait déjà publié un essai-pamphlet détonant contre Céline, présenté comme un roman, une biographie lumineuse d'Henri Michaux et un livre extravagant sur la honte comme forme et comm ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine