Éclats de Chine

Éclats de Chine

Après Bons baisers de Lénine et ses six cents pages, Yan Lianke revient à un format plus modeste et intimiste avec ce recueil de sanwen , courtes proses à cheval entre l'essai et la nouvelle, genre à part entière dans la littérature chinoise. Outre une section finale éponyme consacrée à des souvenirs de son père, paysan chinois âpre au travail, le romancier revient sur des passages marquants de sa vie, de son enfance sous la Révolution culturelle à sa carrière dans l'armée. Une description méditative éclairant la genèse et les paradoxes de la Chine d'aujourd'hui.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« La Filiale »,Sergueï Dovlatov, traduit du russe par Christine Zeytounian-Beloüs (éd. La Baconnière)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine